Quel bois faut-il utiliser pour de la menuiserie DIY ?

Le gros avantage du DIY, c’est qu’on peut faire tout ce qui nous passe par la tête ou presque ! Encore faut-il avoir une tête pleine d’idées, du moins une, pour commencer… Travailler le bois en DIY demande d’avoir déjà eu en main quelques outils de bricolage, un tant soit peu complexe (défonceuse, raboteuse, ponceuse, scie sauteuse…). Pour un travail propre, « d’équerre », nous pensons qu’il est indispensable d’avoir été familiarisé avec ce genre d’outils. Voici donc quelques conseils sur les matériaux à utiliser, notamment le bois de palettes, pour tous ceux qui désirent se mettre au DIY avant de « passer à la vitesse supérieure » sur d’autres types de matériau plus noble.

Quel type de bois pour faire du DIY ?

Tous nous dirions-nous ! Cependant, le principe de DIY réside pour beaucoup sur de la création à partir de matériaux récupérés. Il est clair que le matériau le moins cher et le plus disponible pour tous les amateurs de petite menuiserie est naturellement le bois de palettes. Le bois de palettes est sans doute le bois le moins noble pour fabriquer des pièces de bois ou des meubles ; mais il est certainement le plus adéquate pour se « faire la main », avant de se risquer sur du bois de chêne voire du bois précieux comme de l’acajou ou de l’ébène…Si vous n’êtes pas familier avec les techniques de création DIY en bois de palettes, rendez-vous sur avis-deco.fr pour en connaître un peu plus sur le DIY.

Les consignes de sécurité

Si la menuiserie est pour vous un monde tout à fait nouveau, le bois de palette est tout désigné ! Ca tombe bien, on compte des millions de palettes abandonnées sur le territoire français !

Tout d’abord, quel type de bois de palettes ? Palettes consignées ou non consignées ? Avant même de répondre à cette question, un petit point sécurité s’impose :

  • Penser à la provenance de votre palette
  • Eviter les palettes récupérées au sein d’industrie utilisant des produits chimiques
  • Une fois la palette récupérée, retirez l’ensemble des lattes, agrafes, clous, visserie…soit tout objet métallique susceptible de blesser quiconque lors de la manipulation du bois ou de son utilisation.

« Du bois de palettes ! Monsieur, vous n’y pensez pas !? »

Voici pour les grandes lignes ! Ensuite, palettes consignées ou non ? Déjà, une palette qui n’est pas consignée est une palette abandonnée, c’est le modèle l’on trouve le plus communément, abandonnée sur les parkings d’enseigne et de magasins. Elles sont plus légères que les palettes de bois consignées et donc plus fragile, cependant leur légèreté vous rendra leur transport plus facile et plus pratique. Les palettes consignées, en revanche, sont beaucoup plus solides et donc plus lourdes. Fait avec des pièces de bois plus massives, elles conviennent pour des meubles comme des tables, fauteuils, ou meubles de rangement. On reconnaît les palettes consignées au logo « EU » contrairement aux palettes non consignées. Ces dernières conviennent à de petits meubles ou à de la déco DIY.

Le choix entre ces deux types de palettes se portera donc sur l’une ou l’autre selon ce que vous imaginez faire de vos petites mains !

Quels outils pour travailler le bois de palettes ?

Votre choix étant désormais fait, se pose la délicate question des outils avec lesquels vous pouvez travailler votre bois de palette. En réalité, il n’y a aucun outil déconseillé pour le travail du bois de palette !

La préparation du bois de palettes

La principale difficulté du bois de palettes réside dans la présence de nombres pointes et autres visseries qui pourraient endommager vos outils électriques. Il n’est pas rare pour votre ponceuse ou votre scie circulaire de rencontrer une pointe oubliée, ce qui peut-être très dommageable pour vos outils. Le démontage du bois de palettes est une étape cruciale pour votre propre sécurité et celle de vos appareils. Pour démonter une palette, il vous faudra bien tout d’abord un pied-de-biche, pour démonter les parties plus grossières, assemblées généralement avec des agrafes, puis des pinces à clous pour retirer les nombreux clous qui se trouveront sur votre bois de palettes.

La sélection du bois de palettes

Le bois de palette peut être parfois difficile à transformer, car les pièces de palettes ont fait l’objet très souvent de nombreux transport, et en dépit de leurs robustesses celles-ci peuvent être déformées, ni parfaitement plane et rectangulaire, de longues minutes de sélection seront nécessaire pour identifier les pièces les plus faciles à travailler. Armez-vous donc de patience, mais croyez-nous, cette étape vous fera gagner beaucoup de temps au final !

Autre difficulté, la présence de nombreux résidus incrustés dans le bois, comme du gravier, peuvent considérablement vous gêner si ces palettes ont été exposées longtemps à l’air libre.

Pour le travail du bois de palettes à proprement dit et notamment sa découpe, nous déconseillons l’utilisation de ciseau à bois, car le bois de palette est un bois tendre qui demande une découpe assez ferme et précise, si vous ne voulez pas que votre bois s’abime voire se décompose dès la première entaille ! Méfiez-vous également de la présence de résines, une colle naturelle qui peut également vous poser des problèmes si vous comptez appliquer de la lasure ou peindre votre bois de palettes, au risque que le produit appliqué ne tienne pas du tout sur la surface de votre pièce de bois, surtout si votre création en bois traité avec ce type de produit, est destiné à être exposé à l’air libre et au soleil !

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply