Bricolage : Comment suspendre un cadre sans clous ?

Embellir les murs avec des photographies et des peintures est, comme on peut le deviner, la façon la plus fréquente de décorer la maison. Et pourtant, il n’est pas toujours possible d’utiliser les clous classiques, que ce soit pour la résistance des murs, ou pour des accords précis avec le propriétaire si vous louez. Que pouvons-nous faire, donc, pour ne pas renoncer au plaisir de la décoration sans utiliser un marteau ?

Il existe de nombreuses façons d’accrocher des cadres sans clous. Naturellement, avant de procéder au choix des matériaux, il est utile d’évaluer leur résistance, leur capacité maximale et les conséquences éventuelles d’une exposition au froid, à la chaleur ou à l’humidité. Plus d’infos bricolage sur www.atout-bricolage.com

Préparation : Nettoyage du mur

Bien sûr, si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas utiliser des clous pour accrocher des tableaux ou de petits objets sur les murs, la solution alternative est d’utiliser des matériaux adhésifs. Avant de procéder, cependant, il est nécessaire de recueillir des informations sur le projet qui sera mis en œuvre, tout comme il sera nécessaire de préparer le mur pour les travaux ultérieurs.

La première étape consiste à éliminer la saleté et la poussière qui pourraient compromettre l’étanchéité de l’adhésif : pour ce faire, il suffit d’utiliser un chiffon doux, de préférence électrostatique. Si le mur est peint avec de la peinture lavable, vous pouvez utiliser un chiffon en microfibre légèrement humidifié dans de l’eau chaude, avec quelques gouttes de citron ou de vinaigre.

Matériaux et alternatives

De nombreux matériaux sont idéaux pour accrocher des objets aux murs sans clous et, comme déjà mentionné, ils diffèrent les uns des autres par leur résistance et leur capacité de charge. Pour les tirages et les photographies sans cadre, par exemple, le ruban adhésif double face classique peut suffire. Si vous ne voulez pas abîmer les murs avec les résidus de ces rubans, vous pouvez opter pour une pâte adhésive réutilisable, un matériau dense et malléable.

Pour les objets ayant un poids plus élevé, il existe d’autres solutions obligatoires. En plus de la colle murale classique, dont l’étanchéité varie en fonction de la densité, vous pouvez opter pour des mousses fixes, disponibles dans n’importe quelle quincaillerie. Elles garantissent un soutien même pour les petites et moyennes étagères, en veillant toutefois à ne pas stocker des objets trop lourds une fois l’installation terminée.

La mousse, cependant, a tendance à s’échapper  avec la pression de l’objet sur le mur lui-même, laissant sur le mur un effet gênant et inesthétique. Pour éviter cette situation, il existe depuis quelque temps déjà sur le marché des bandes auto-adhésives capables d’offrir une étanchéité durable.

Enfin, le conseil est de profiter également des petits outils de la maison. Les photographies, par exemple, pourraient être accrochées avec de la ficelle et du raphia ou à l’aide de pinces à linge. Le fil peut être attaché à des éléments stratégiques, tels que des meubles adjacents ou de vieux clous déjà présents, ou fixé avec les substances adhésives mentionnées ci-dessus.

Il suffit donc d’aiguiser son esprit, sans exagérer : les cadres et les étagères mal positionnés peuvent représenter un risque pour les habitants de la maison.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply