Clé dynamométrique : Comment la choisir ? Comparatif

Un outil qui peut être très utile pour tous les amateurs de bricolage est sans aucun doute la clé dynamométrique. Elle est principalement utilisée pour les travaux de haute précision, tels que les travaux sur les motos et les pièces mécaniques particulièrement sensibles.

Le degré de serrage correct des vis, boulons et écrous est en effet essentiel au bon fonctionnement d’un moteur et, si un mécanicien professionnel peut dans certains cas être capable de le localiser grâce à la pratique, il sera difficile pour un mécanicien amateur d’en faire autant. Cette clé de serrage contrôlé ne devrait donc jamais manquer dans la boîte à outils de ceux qui tentent de réparer leurs véhicule. Pour choisir celle qui convient le mieux à vos besoins, vous devez cependant connaître les différentes caractéristiques du produit et de ses différents composants.

Voici tout d’abord les Clés dynamométriques les plus populaires du marché :

Comment fonctionne une Clé dynamométrique ?

Cet outil spécial est utilisé pour serrer les boulons et les vis à écrous avec une valeur de couple préétablie en Newton par mètre (Nm). Dans la pratique, l’utilisateur devra régler la force de serrage qu’il souhaite obtenir au moyen d’un écrou à anneau gradué spécial, qui est généralement placé sur la poignée de la clé. Lorsque ce niveau est atteint, la clé dynamométrique l’indique à l’aide d’une série de dispositifs d’avertissement qui varient d’un modèle à l’autre. Il peut s’agir d’un clic ou (dans les modèles les plus innovants, comme les modèles électroniques à affichage numérique) d’un signal sonore. Pouvoir s’assurer que les valeurs de serrage prescrites par les différents constructeurs sont toujours respectées lorsque l’on travaille sur une moto est d’une importance fondamentale : en cas de valeurs de serrage incorrectes, en effet, il y aurait un risque de ruiner les filetages présents dans les composants utilisés pour les motos modernes, en particulier ceux soumis à la dilatation thermique.

Pourquoi utiliser une Clé dynamométrique ?

Pourquoi utiliser une Clé dynamométrique pour effectuer une action que n’importe quelle clé à cliquet peut effectuer ? Pour répondre à cette question, nous devrons expliquer l’importance de visser correctement de nombreux composants mécaniques, comme le moteur d’une voiture. Quels dommages peuvent être causés si une vis ou un boulon n’est pas serré aux valeurs optimales indiquées par les entreprises manufacturières elles-mêmes ? Un serrage excessif peut entraîner une détérioration ou même la rupture du filetage, de la vis ou de la pièce serrée.

Un serrage excessif peut également rendre difficile, voire impossible, de le dévisser à nouveau. Il y a aussi des cas où un serrage trop élevé et recommandé pourrait provoquer l’étranglement d’un composant, comme dans le cas de la tige de selle télescopique sur la bicyclette, où le collier trop serré finirait par poignarder les rails internes et provoquer le blocage ou le ralentissement du télescopique. En général, cependant, un serrage trop léger peut causer des dommages aussi bien que des serrages excessifs, car les différents composants, mal ancrés, finissent par se déplacer à l’intérieur de la pièce. Pour ces raisons, il est important d’avoir une machine de précision qui respecte au mieux les instructions données par les différents fabricants des différentes pièces individuelles.

Continu ou serrage ?

La catégorie des clés de précision est divisée en deux grandes sous-catégories. D’une part, nous avons les outils de mesure continue, c’est-à-dire des outils avec un dispositif qui mesure la force appliquée par l’opérateur en continu, tandis que d’autre part, nous avons ce qu’on appelle les outils de serrage. Ce sont les instruments qui s’enclenchent lorsque le couple préréglé est atteint. En général, on peut dire que si les premières clés sont beaucoup plus fiables et précises, les secondes sont sans doute plus faciles et plus pratiques à utiliser.

Avec ou sans goniomètre ?

Le goniomètre est un instrument supplémentaire qui peut ou non être inclus avec cette clé de précision spéciale et dont l’utilisation peut rendre certaines opérations particulièrement faciles. Par exemple, si nous avons besoin de serrer les vis dans le moteur d’une voiture, en particulier celles situées dans les têtes, les roulements et les bielles, nous aurons besoin d’un contrôle d’angle. Le serrage à l’aide d’une clé dynamométrique seule peut ne pas être suffisant en raison de l’influence du frottement sur la clé. L’utilisation de la même clé avec un goniomètre, au contraire, permettra de vérifier la rotation réelle des vis jusqu’à ce qu’elles atteignent leur point de verrouillage idéal. Si une clé dynamométrique et un rapporteur sont utilisés ensemble, la valeur de précharge doit d’abord être réglée, puis le rapporteur doit être inséré dans l’espace entre la clé dynamométrique et l’objet à travailler. Ce n’est qu’alors qu’il sera possible d’appliquer la charge sur l’équipement de manœuvre jusqu’à ce qu’il atteigne zéro.

Utilisation correcte de la clé dynamométrique

Une bonne utilisation d’une Clé dynamométrique commence par sa position correcte. Étant un instrument de précision, en fait, il est très important de ne pas la soumettre à des coups, ce qui pourrait rendre l’instrument imprécis et peu fiable. C’est pourquoi il est conseillé de toujours le conserver dans son étui. Évitez ensuite de l’exposer à des mouvements soudains, tels que ceux qu’il pourrait subir si elle était rangée à l’intérieur du coffre d’une voiture ou avec d’autres outils dans la boîte à outils.

De plus, n’oubliez pas de le protéger de l’eau et du froid. La clé dynamométrique doit être étalonnée périodiquement. Pour connaître la période de temps entre deux entretiens, nous vous conseillons également de consulter le manuel d’instructions joint à l’instrument, car chaque modèle peut avoir des temps différents. Chaque fois qu’il est utilisé, n’oubliez pas de le télécharger avant de le ranger dans son étui. Enfin, avant chaque nouvelle utilisation, il est nécessaire de faire un clic vide pour déplacer les pièces. Éviter d’utiliser la clé de précision pour appliquer la force, en particulier pour dévisser ; l’utiliser comme une clé à cliquet normale pourrait l’endommager irrémédiablement.

Précautions d’emploi

Pour obtenir la meilleure performance de votre clé, vous devez suivre quelques règles simples qui, bien qu’elles puissent sembler élémentaires, peuvent très souvent affecter le résultat final. Par exemple, avant de serrer une vis, assurez-vous que son filetage est parfaitement propre. La présence de sable ou de saleté pourrait augmenter le frottement lors du vissage. Pour réduire encore plus le frottement, le filetage peut être graissé. Si deux ou plusieurs vis travaillent en même temps, procéder à un serrage alterné, en intervenant plusieurs fois sur chacune d’elles à travers un plus grand nombre de passes. Vous remarquerez que la première vis, après avoir serré la seconde, ne tirera pas comme avant et aura besoin d’un serrage supplémentaire. Lorsque vous travaillez sur des bicyclettes, n’oubliez jamais d’utiliser la pâte de préhension appropriée avant de travailler sur des pièces en carbone ou des pièces brillantes (comme le guidon et la tige de selle) avec la clé dynamométrique.

Quand ne pas utiliser une clé dynamométrique

Bien que la plupart des vis et boulons d’une bicyclette soient serrés à l’aide d’une clé dynamométrique, il existe des pièces où l’utilisation de cet instrument de précision spécial doit être évitée. L’utilisation de la clé est parfaite pour toutes les vis latérales de la potence du guidon, alors qu’elle ne doit jamais être utilisée pour serrer la vis du capuchon de la série de jeu de direction. Ce dernier, en effet, ne sert qu’à régler la direction et ne doit jamais être vissé plus qu’il n’est nécessaire pour éviter tout jeu. Si elle est trop serrée, elle peut causer une précharge excessive sur les roulements et contribuer à accélérer l’usure des roulements. Même sur les vis du collier de frein, l’utilisation d’une clé programmée doit être évitée. Ces vis ne sont utilisées que pour empêcher le levier de tourner et ne doivent être serrées qu’au minimum nécessaire, car si elles sont trop serrées, elles risquent de ne pas pouvoir se déplacer en cas de chute et de rupture.

Choix de la gamme

L’une des premières caractéristiques sur lesquelles nous devrons décider lors de l’achat d’un couplemètre est la gamme. Le choix dépend principalement de l’utilisation que nous ferons de notre gamme de clés dynamométriques Si nous avons besoin de couvrir de très larges plages (comme 0 à 200), il est toujours conseillé de ne pas se fier à un seul instrument qui a de si grands intervalles, mais peut-être de se concentrer sur deux instruments plus petits séparés, ce qui offrira une plus grande précision. Pour avoir des outils qui vous permettent d’agir sur la totalité des boulons présents dans chaque mouvement, par exemple, il peut être utile de choisir une clé de précision avec une plage de 5 à 25 et une clé avec une plage de 30 à 150. Vous serez ainsi sûr de pouvoir fonctionner sur n’importe quel type de boulon présent dans le moteur d’une moto.

Les matériaux sont-ils importants ?

Comme pour tout instrument de haute précision, les matériaux jouent un rôle très important dans la clé dynamométrique. En partant de la poignée, qui est généralement en plastique pour assurer une prise en main optimale et ergonomique, pour ensuite continuer avec le corps de la clé, qui peut être plus ou moins long et en métal durable.

La marque est-elle importante ?

Lorsque vous choisissez une clé dynamométrique, vous pouvez dire que la marque est un aspect clé à évaluer avant d’acheter. Choisir une marque bien établie et bien connue, capable de garantir un service après-vente maximal avec une présence étendue sur le territoire, c’est en fait assurer un instrument qui maintient une efficacité parfaite au fil des ans. Afin de garantir un fonctionnement optimal et une précision maximale, chaque clé dynamométrique doit être recalibrée périodiquement. Opter pour une marque connue et répandue dans la région abrite le client de mauvaises surprises, comme se retrouver après un certain temps avec une clé dynamométrique complètement inutile car il n’y a pas de points d’assistance pour procéder à son recalibrage.

Bien que beaucoup de gens pensent que la clé dynamométrique est une dépense inutile, car son apparence très similaire à une clé à cliquet commune peut suggérer que les deux instruments sont équivalents, elle est en fait une erreur. La clé à cliquet serre une vis ou un boulon, tandis que la clé dynamométrique la serre jusqu’à ce que le serrage désiré soit atteint, c’est-à-dire celui recommandé par les différents fabricants de moteurs et de composants internes pour assurer le bon fonctionnement de ceux-ci. Pour cette raison, nous ne devons jamais manquer une clé dynamométrique et choisir parmi les différents modèles disponibles sur le marché, celui qui est capable d’assurer une fiabilité maximale. Comme cela a déjà été dit, il est également important d’évaluer la fourchette dont nous aurons besoin. Si nos travaux de bricolage couvrent une très large gamme, il est sans doute conseillé d’avoir deux clés de précision différentes et séparées. Bien que leur coût initial soit légèrement plus élevé que celui de l’achat d’un seul instrument de haute gamme, avec l’achat de deux éléments, nous aurons la certitude absolue d’un niveau de précision plus élevé.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply