Ponceuse orbitale (excentrique) : Comparatif 2018 des meilleurs modèles, Comment la choisir ?

La ponceuse orbitale rotative est un outil électrique portable qui fonctionne dans un sens de rotation aléatoire. Il est apparu au début des années 1990 et est rapidement devenu extraordinairement populaire. Ces ponceuses combinent la vitesse et l’agressivité d’une ponceuse à bande avec la capacité de produire une finition de précision.

Les résultats sont obtenus en tournant simultanément le disque de ponçage et en le déplaçant en ellipses, ce qui garantit qu’aucune partie du matériau abrasif ne se déplace deux fois sur la même trajectoire. Grâce à ce ponçage aléatoire, l’outil ne laisse pas de marques circulaires et n’est pas affecté par la direction du grain du bois. Les ponceuses orbitales utilisent des disques d’émeri et certaines incluent un système de dépoussiérage. Les disques sont collés à l’aide d’adhésifs de contact ou d’un système de fixation tel que le Velcro.

Ponceuse orbitale (excentrique) : Comparatif 2018 des meilleurs modèles

La plus populaire
Black + Decker KA191EK Ponceuse excentrique 125 mm 480...
Le haut de gamme
Makita BO5041J Ponceuse Excentrique 300 W Ø 125 mm
Bon rapport qualité/prix
Bosch Ponceuse Multi PSM 200 AES (2 Feuilles Abrasives,...
Bosch Professional 0601387501 Ponceuse excentrique GEX...
Le prix mini
Black + Decker KA199-QS Ponceuse excentrique 240 W
Nom du produit
Black + Decker KA191EK Ponceuse excentrique 125 mm 480...
Makita BO5041J Ponceuse Excentrique 300 W Ø 125 mm
Bosch Ponceuse Multi PSM 200 AES (2 Feuilles Abrasives,...
Bosch Professional 0601387501 Ponceuse excentrique GEX...
Black + Decker KA199-QS Ponceuse excentrique 240 W
Diamètre de l’orbite
5 mm
2.8 mm
1.8 mm
1.25 mm
3 mm
Puissance
480 W
300 W
200 W
250 W
240 W
Taille du plateau
125 mm
125 mm
Rectangulaire (164 cm²)
125 mm
125 mm
Mallette de rangement
La plus populaire
Black + Decker KA191EK Ponceuse excentrique 125 mm 480...
Nom du produit
Black + Decker KA191EK Ponceuse excentrique 125 mm 480...
Prix
Diamètre de l’orbite
5 mm
Puissance
480 W
Taille du plateau
125 mm
Mallette de rangement
Voir les Avis
Le haut de gamme
Makita BO5041J Ponceuse Excentrique 300 W Ø 125 mm
Nom du produit
Makita BO5041J Ponceuse Excentrique 300 W Ø 125 mm
Prix
Diamètre de l’orbite
2.8 mm
Puissance
300 W
Taille du plateau
125 mm
Mallette de rangement
Voir les Avis
Bon rapport qualité/prix
Bosch Ponceuse Multi PSM 200 AES (2 Feuilles Abrasives,...
Nom du produit
Bosch Ponceuse Multi PSM 200 AES (2 Feuilles Abrasives,...
Prix
Diamètre de l’orbite
1.8 mm
Puissance
200 W
Taille du plateau
Rectangulaire (164 cm²)
Mallette de rangement
Voir les Avis
Bosch Professional 0601387501 Ponceuse excentrique GEX...
Nom du produit
Bosch Professional 0601387501 Ponceuse excentrique GEX...
Prix
Diamètre de l’orbite
1.25 mm
Puissance
250 W
Taille du plateau
125 mm
Mallette de rangement
Voir les Avis
Le prix mini
Black + Decker KA199-QS Ponceuse excentrique 240 W
Nom du produit
Black + Decker KA199-QS Ponceuse excentrique 240 W
Prix
Diamètre de l’orbite
3 mm
Puissance
240 W
Taille du plateau
125 mm
Mallette de rangement
Voir les Avis

Ponceuse orbitale (excentrique) : Comment la choisir ?

Comme vous allez le voir, il y a différents critères à prendre en compte pour bien choisir sa Ponceuse excentrique.

Le choix d’une ponceuse peut être une opération difficile. Cet outil, très utile pour les amateurs de bricolage parce qu’il permet d’effectuer différents travaux, comme enlever la peinture des portes et des fenêtres ou donner une nouvelle vie à un vieux meuble, peut en fait avoir mille formes différentes selon l’usage qu’on en fait.
En fait, il existe des ponceuses à bandes, à courroie, orbitales, à main, verticales, delta, selon que vous cherchez un instrument pour enlever beaucoup de matière ou pour effectuer un travail de finition, que la surface soit grande, plate, convexe, petite ou pleine d’angles.
Dans ce guide, vous trouverez des informations sur la façon de choisir le modèle de ponceuse le plus classique, à savoir la ponceuse orbitale.

Ce type de ponceuse est en fait la plus polyvalente pour l’usage domestique car elle est plutôt maniable et convient pour les travaux légers de finition ou de ponçage, tels que l’enlèvement de peinture, la mise en valeur du grain des meubles en bois ou le lissage des arêtes vives.
Cependant, il faut faire une précision : le mot orbital n’a rien à voir avec la forme de la plaque, mais fait référence à son mouvement : la plaque ne se déplace pas verticalement, mais décrit une série de cercles d’amplitudes variables selon le modèle. En ce qui concerne la forme, ce nom fait principalement référence à des ponceuses équipées d’une plaque rectangulaire, et c’est ce type de ponceuse que nous allons traiter.

Comme nous l’avons dit, les ponceuses orbitales sont équipées de plaques rectangulaires qui permettent à la fois de travailler sur des surfaces assez grandes et d’atteindre les coins. Pour cette dernière fonction il vaut mieux choisir une ponceuse delta, capable d’atteindre même les espaces les plus étroits comme ceux entre les chevilles des volets, mais si vous pensez utiliser la ponceuse principalement sur des surfaces lisses sans rainures ou si vous voulez acheter un seul outil capable de lisser la plupart des surfaces, la ponceuse orbitale est plus polyvalente.

Dimensions

Il n’existe pas de dimensions standard pour la plaque de ponçage : la largeur peut généralement varier d’environ 90 à 115 mm, tandis que la longueur varie d’environ 100 à 220 mm.
Bien que la taille idéale dépende beaucoup du type d’utilisation, on peut dire que plus la différence en millimètres entre la largeur et la longueur de la plaque est grande, plus elle sera capable de travailler même dans des espaces restreints (par exemple, elle peut aussi être insérée dans les rainures des portes à panneaux).

Moteur

Comme la plupart des outils électriques, les ponceuses orbitales peuvent être câblées ou alimentées par batterie. Le choix doit être fait avec soin, car chacune de ces deux options présente des avantages et des inconvénients.

Ponceuses à batterie
Les ponceuses sans fil ont l’avantage de pouvoir être utilisées n’importe où : par exemple, s’il y a une clôture dans le jardin que vous voulez repeindre, une ponceuse orbitale sans fil pourrait être la solution idéale pour enlever la vieille peinture car elle peut aussi être utilisée loin des prises de courant.
Cependant, les modèles alimentés par batterie ont les inconvénients communs des outils alimentés par batterie, c’est-à-dire qu’ils ont généralement une puissance moteur plus faible et une autonomie de la batterie plus courte, qui est généralement d’environ 2/3 heures, de sorte qu’il peut ne pas être possible de terminer le travail avant que la batterie ne soit déchargée.
En général, la version à piles est surtout utilisée sur les ponceuses à main, qui diffèrent des orbitales par la forme de la plaque triangulaire (mais pas aussi petite que celle des ponceuses delta, qui ressemblent un peu à des fers à repasser) : celles-ci peuvent en effet être utilisées d’une seule main et surtout pour des finitions à réaliser directement sur place, par exemple sur des jambages ou des cadres de portes et fenêtres.
La majorité des ponceuses orbitales, cependant, sont des ponceuses à câble.

Ponceuse à câble
Dans la plupart des cas, le ponçage a lieu à l’intérieur. Le câble est généralement de 2 ou 3 m de long, de sorte qu’il peut atteindre des points hauts et peut être rallongé avec un câble de rallonge.
Cependant, il faut veiller à ce que le câble n’obstrue pas le mouvement, par exemple s’il est nécessaire de grimper une échelle pour atteindre la zone à polir.
Les ponceuses à câble ont aussi l’avantage d’être généralement plus puissantes.

Puissance

Selon les surfaces que nous voulons poncer, il est important de choisir la bonne puissance.
Sur internet, on peut lire que la puissance d’une ponceuse varie de 600 à 2200 W : ces données sont inexactes et doivent être prises avec des pincettes. L’erreur provient de la confusion autour du terme ponceuse et de ses catégories, autour desquelles il n’y a pas toujours clarté et uniformité des noms.
Dans ce cas, la puissance indiquée est vraie, par exemple, pour les meuleuses d’angle, mais ce n’est certainement pas un chiffre réaliste pour les ponceuses orbitales.
Dans ce cas, la puissance est d’environ 120 à 400 W. Plus la puissance est élevée, plus vous pouvez poncer, mais le choix doit être fait en fonction de vos besoins : pour le bois et le contreplaqué, une puissance de 180-200 W est plus que suffisante, tandis que plus les matériaux que vous avez l’intention de travailler sont résistants, plus vous devrez grimper enpuissance.

Vitesse

La vitesse d’une ponceuse orbitale est mesurée en orbites ou oscillations par minute.
Nous avons vu que la plaque, en mouvement, décrit de petites orbites, d’où le nom de l’instrument. Plus le nombre d’orbites par minute est élevé, plus le temps nécessaire pour lisser la surface désirée est court.
Une bonne ponceuse possède généralement une oscillation d’environ 22.000-24.000 orbites/min, mais ce n’est pas suffisant pour déterminer la qualité. Bien qu’elle ne soit pas disponible sur tous les modèles, une caractéristique très importante à considérer est la présélection de vitesse, qui vous permet de régler deux niveaux de vitesse ou plus en fonction du matériau que vous traitez et du type de travail que vous allez faire. Cela vous permet de moduler l’intensité du ponçage pour éviter d’enlever trop de couches.
Une autre caractéristique utile est le démarrage en douceur : puisqu’il s’agit d’un travail délicat et précis, il est préférable d’y aller progressivement, et le démarrage en douceur permet à l’outil d’atteindre lentement la vitesse réglée, de sorte que l’utilisateur peut moduler ses mouvements et la force imprimée au fur et à mesure que le moteur augmente ses oscillations.

Bruit et vibrations

Bien que ces données soient difficiles à trouver – elles sont rarement indiquées dans les fiches techniques fournies par les fabricants – si elles sont présentes, il est conseillé de vérifier également les données sur le bruit et les vibrations produites par la ponceuse orbitale.
En ce qui concerne le bruit, il faut se rappeler qu’une ponceuse produit des émissions sonores d’environ 100 dB (mais elles peuvent aussi varier en fonction du matériau à polir), une valeur très élevée étant donné que les émissions sonores peuvent déjà être considérées comme dangereuses si elles dépassent 50 dB.
En plus de porter des bouchons d’oreille lors de l’utilisation de la ponceuse, il est toujours préférable d’opter pour celle qui émet le moins de bruit.
Il en va de même pour les vibrations : la valeur limite d’exposition aux vibrations ne doit pas dépasser 5 m/s² en moyenne sur une journée de travail de 8 heures, sinon il y a un risque de problèmes de circulation et de problèmes articulaires.
Il est donc conseillé de ne jamais dépasser cette limite et de préférer les modèles qui produisent un niveau de vibration égal ou inférieur à 3 m/s², afin de ne pas risquer de souffrir de problèmes de santé même en cas d’utilisation prolongée de la ponceuse.

Facilité d’utilisation

Le travail de ponçage prend généralement du temps et de la précision pour s’assurer que la surface est lisse et exempte d’imperfections. Pour cette raison, il est bon de prêter attention aux petites caractéristiques qui passent généralement inaperçues, mais qui déterminent la commodité d’utilisation d’une ponceuse et affectent donc la qualité du travail effectué et le temps nécessaire.

Manœuvrabilité

La première chose à vérifier est que l’instrument est maniable, de sorte que vous pouvez l’utiliser sans effort non seulement horizontalement mais aussi verticalement.
Par conséquent, il doit d’abord être léger : il serait bon de toujours s’orienter vers un modèle qui ne pèse pas plus de 2 kg, pour éviter la douleur dans les bras surtout si vous n’êtes pas habitué.
Il doit alors avoir une poignée confortable, ergonomique et antidérapante pour permettre une prise en main ferme et sûre. La présence d’une deuxième poignée avant qui permet de déplacer la ponceuse à deux mains devrait toujours être incluse dans la ponceuse orbitale, même dans les modèles les plus légers ou avec une plaque particulièrement petite, parce qu’elles facilitent le travail.

Remplacement des composants

La fixation des feuilles abrasives sur la plaque doit être à la fois facile et sûre.
Il y a deux façons de fixer la feuille abrasive à la plaque, qu’elle soit déjà formée ou qu’elle soit découpée manuellement à partir d’un rouleau de papier abrasif.
La première méthode est le Velcro : il suffit de placer la feuille abrasive sur la plaque pour la fixer rapidement, et il est tout aussi simple de l’enlever une fois que vous avez fini de l’utiliser. D’autre part, l’inconvénient de ce type de fixation est qu’il est probable que la feuille se détache pendant le traitement.
Le deuxième système, cependant, aussi assez simple, prévoit la présence d’un trombone au dos de la plaque sous laquelle vous devez passer la feuille d’abrasif : une fois positionné, il suffit de relâcher le trombone et cela verrouillera la feuille d’abrasif.
De ce point de vue, les meilleures ponceuses sont celles qui combinent les deux méthodes : de cette façon, les chances que la feuille se détache pendant le traitement sont vraiment minimes.

Système d’aspiration

Il est important de ne pas oublier d’observer le système d’aspiration dont la ponceuse orbitale est équipée.
Une grande quantité de déchets est produite lors du ponçage sous forme de poussière fine : si elle est inhalée, elle peut être nocive pour le corps. Pour cette raison, n’utilisez jamais une ponceuse orbitale avant de porter un masque anti-poussière (en plus des gants, des lunettes de sécurité transparentes et des bouchons d’oreille).
De plus, les résidus entravent également le processus de ponçage : c’est pour cette raison que toutes les plaques sont équipées de trous à travers lesquels la poussière peut être aspirée.
L’aspirateur peut être intégré ou externe : dans le premier cas, la poussière est filtrée et collectée dans un sac à poussière ou un conteneur généralement situé sous la poignée, dans le second cas, à la place du conteneur, il y a un adaptateur qui vous permet de connecter la ponceuse à votre aspirateur.
Si les systèmes d’aspiration intégrés ont l’inconvénient de devoir être vidés régulièrement, l’inconvénient des systèmes externes est la nécessité de connecter la ponceuse à un autre tuyau, ce qui, avec le câble d’alimentation, si présent, pourrait gêner les mouvements.
La solution optimale est la présence des deux systèmes, de sorte que vous pouvez choisir la meilleure solution en fonction de la quantité de poussière produite et de l’emplacement de l’objet à poncer.

Accessoires

La présence ou l’absence d’accessoires peut être utilisée comme un facteur déterminant qui, bien que non décisif, peut toujours guider le choix d’un modèle plutôt qu’un autre. Voyons ce qu’ils peuvent être :

  • Mallette : les ponceuses vendues à l’intérieur d’une mallette ont l’avantage d’être déjà équipées d’un endroit pour ranger la ponceuse en toute sécurité, réduisant ainsi le risque de la casser ou de l’endommager par inadvertance. De plus, les feuilles abrasives qui pourraient autrement être perdues peuvent également être stockées dans le boîtier.
  • Feuilles abrasives : certains modèles sont déjà équipés d’un certain nombre de différents types de feuilles abrasives afin que la ponceuse puisse être utilisée immédiatement.
  • Plaques supplémentaires : elles sont certainement parmi les accessoires les moins courants, mais pas impossibles à trouver. Certains modèles offrent en effet la possibilité d’enlever la plaque rectangulaire pour la remplacer par une plaque triangulaire, transformant efficacement la ponceuse excentrique en une ponceuse polyvalente. Dans d’autres cas, la plaque triangulaire peut être fixée à la plaque rectangulaire en augmentant sa longueur. Ce sont certainement les modèles les plus polyvalents, car ils atteignent plus facilement les coins.

Les Autres facteurs à prendre en compte lors du choix d’une ponceuse orbitale

Les matériaux de fabrication

Que ce soit dans le cas de la ponceuse orbitale ou d’autres catégories de ponceuses, les matériaux comptent beaucoup. Cependant, nous ne faisons pas référence aux matériaux de la structure, mais plutôt à ceux des feuilles abrasives. En fait, il existe différents types bandes, selon le matériau que vous voulez poncer et le type de travail que vous voulez faire. Il est également important de choisir le papier selon le système de fixation prévu : si vous devez choisir un papier velcro, s’il y a un trombone, vous pouvez aussi opter pour des feuilles sans velcro.

La marque est-elle importante ?

Plusieurs marques produisent des ponceuses. Il est préférable d’opter pour les fabricants qui fournissent aux utilisateurs des fiches techniques complètes et approfondies, afin de vérifier les données qu’il est très difficile d’évaluer personnellement sans équipement approprié (comme le bruit et les vibrations produites).
Parmi les marques les plus fiables, nous recommandons Bosch, DeWalt et Makita, tandis que si vous voulez opter pour des modèles à bas prix, nous trouvons d’excellents produits, par exemple, Einhell et Black & Decker.

Le coût d’une ponceuse à usage domestique ou semi-professionnel peut varier d’une trentaine à une centaine d’euros. La taille de la plaque, la puissance du moteur et la présence de plaques de formes différentes ont une grande influence.
Il est donc important d’évaluer le type d’utilisation de la ponceuse avant de l’acheter : si vous pensez ne l’utiliser que sporadiquement pour de petits travaux de ponçage du bois, vous pouvez aussi utiliser des modèles à bas prix, donc entre 30 et 40 € : si vous prévoyez de l’utiliser plus intensivement et sur différents types de matériaux, vous voudrez peut-être investir dans une ponceuse avec d’excellentes caractéristiques techniques et plus de plaques, mais avec un prix nettement plus élevé.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply